Menu

Activités :
Relations presse

Validation du périmètre de la candidature de Nice à l’UNESCO par le Comité national des biens français du patrimoine mondial

La candidature de Nice à l’inscription par l’UNESCO sur la Liste du patrimoine mondial, voulue par Christian Estrosi dès 2012, sous le titre « Nice, ville de Riviera », a franchi une étape déterminante. Le 13 juin 2018, le Comité national des biens français du patrimoine mondial a validé son périmètre et s’est prononcé en faveur de la poursuite de cette candidature. Une nouvelle étape franchie avec succès.

Au total, ce périmètre couvre 500 hectares. Il délimite l’ensemble urbain représentatif de la Valeur Universelle Exceptionnelle du bien et inclut tout le front de mer : promenade des Anglais, quai des Etats-Unis, terrasses des Ponchettes qui sont l’un des plus vieux aménagements touristiques de France, conçu au XVIIIe siècle pour le spectacle de la mer. Il dépasse Rauba-Capeu, englobe la colline du Château et traverse le port. Il intègre le mont Boron, les collines de Cimiez et des Baumettes qui constituent l’amphithéâtre tourné vers la mer caractéristique des villes de Riviera. Et il prend en compte l’espace urbain au tracé régulé délimité au nord par la voie de chemin de fer avec quelques extensions comme notamment la cathédrale orthodoxe russe. Le comité a également approuvé le tracé de la zone tampon. Selon les prescriptions de l’UNESCO, cette zone entoure le bien proposé à l’inscription au patrimoine mondial afin de préserver les perspectives de vue à la fois à partir du bien et sur le bien.

Télécharger le communiqué de presse (120Ko)

Approbation de la valeur universelle exceptionnelle du bien présenté

L’équipe porteuse de la candidature, conduite par le Maire, Christian Estrosi, a été auditionnée par le Comité national des bien français du patrimoine mondial, le 10 octobre 2017. Cette audition a permis au Comité de « valider la valeur universelle exceptionnelle du bien présenté » et de se prononcer « en faveur de la poursuite de la candidature à l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial ». Les prochaines auditions se dérouleront en 2018 et en 2019. Si elles sont conclusives, elles pourraient permettre au Gouvernement de présenter la candidature de Nice à l’UNESCO dès 2020.

Télécharger le dossier de presse (2.5 Mo)