Les Terrasses

Le cours Saleya s’appelait, à sa création au XVIII° siècle, « le Parc »d’où le nom de « Cité du Parc », donné aux bâtiments élevés entre 1731 et 1775 à l’emplacement des anciens remparts détruits en 1706 sur ordre de Louis XIV. Il s’agit d’une rangée de magasins couverts d’une toiture-terrasse accessible, la Terrasse-Vieille. C'est la plus ancienne promenade de Nice, espace de mondanités de la fin du XVIII° siècle. Le majestueux escalier central qui permet d’y accéder, en face du palais Ducal (actuel Palais Préfectoral), est l'œuvre de l'architecte François Michaud. La Terrasse-Neuve (1839-1844) est construite parallèlement à la Terrasse-Vieille, en partant du côté de la colline du Château, afin d’embellir le rivage jusqu'alors bordé de cabanes de pêcheurs, et tenter de concurrencer l’attractivité naissante de la nouvelle Promenade des Anglais (1824), qui monopolisera de plus en plus la vie mondaine, au détriment du Cours et des Terrasses.